Les trésors scientifiques

0

No comments posted yet

Comments

Slide 1

Jeunes citoyens à la recherche des trésors européens 7ième chapitre Trésors scientifiques d‘Allemagne

Slide 2

Salut les amis. Je suis de retour pour vous présenter des hommes et femmes scientifiques d‘Allemagne. Peut-être vous connaissez déjà quelques uns. Ecoutez bien!

Slide 3

Albert Einstein Né le 14 mars 1879 à Ulm (Wurtemberg), mort le 18 avril 1955 à Princeton Eut successivement différentes nationalités : allemand, puis apatride (1896), suisse (1901) et finalement suisse-américaine à partir de 1940 Physicien théoricien; publie sa théorie de la relativité restreinte en 1905 et une théorie de la gravitation dite gravitation générale en 1915 Reҫoit le Prix Nobel de physique en 1921 pour son explication de l’effet photoélectrique Il est surtout connu du grand public pour l’équitation E=mc2 qui établit une équivalence entre la matière et l’énergie d’un système. Aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands scientifiques de l’histoire. Sa renommée dépasse largement le milieu scientifique et son nom est passé dans le langage courant comme synonyme de génie  

Slide 5

Robert Koch Né le 11 décembre 1843 à Clausthal (Basse Saxe), mort le 27 mai 1910 à Baden-Baden (Wurtemberg) Médecin allemand connu pour sa découverte de la bactérie responsable de la tuberculose qui porte son nom « bacille de Koch ». L’un des fondateurs de la bactériologie Prix Nobel de médecine en 1905 Travaux sur des maladies tropicales á partir de 1896 comme la malaria, la surra et la peste Koch a formulé des postulats qui, selon lui, sont nécessaires pour qu'on puisse conclure à un lien de cause à effet entre un microorganisme et une maladie. L’institut Robert-Koch : l'établissement allemand responsable du contrôle et de la lutte contre les maladies, établissement de référence pour la recherche appliquée et la santé publique. Un centre épidermiologique fédéral de veille, d’alerte, d’action et de recherche opérationelle sur la lutte contre les épidémies.   L’institut Robert-Koch : l'établissement allemand responsable du contrôle et de la lutte contre les maladies, établissement de référence pour la recherche appliquée et la santé publique. Un centre épidermiologique fédéral de veille, d’alerte, d’action et de recherche opérationelle sur la lutte contre les épidémies.  

Slide 7

Johann Carl Friedrich Gauss Né le 30 avril 1777 à Brunswick, mort le 23 février 1855 à Göttingen Mathématicien, astronome et physicien allemand Considéré comme l’un des plus grands mathématiciens de tous le temps En août 1799, il soutient son doctorat à l'université de Helmstedt, sur le théorème fondamental de l’algèbre. La qualité de ses travaux était déjà reconnue par ses contemporains, bien qu’il ait seulement publié une partie de ses découvertes pendant sa vie. Dirige l’observatoire de Göttingen et ne travailla pas en tant que professeur de mathématiques – il n’aime pas enseigner

Slide 9

Emmy Noether Née le 23 mars 1882, morte le 14 avril 1935 Mathématicienne allemande spécialiste d’algèbre abstraite et de physique théorique Décrite par Einstein comme « le génie mathématique créatif le plus considérable produit depuis que les femmes ont eu accès aux études supérieures » Elle a révolutionné les théories des anneaux, des corps et des algèbres En physique, le théorème de Noether explique le lien fondamental entre la symétrie et les lois de conservation 1907 : achèvement de sa thèse 1915 : invitée à rejoindre le très renommé département de mathématiques de l'université de Göttingen, mais n’ayant pas le droit de donner des cours sur son propre nom parce que les femmes ne sont pas encore acceptées à enseigner à l’université. A partir de 1919, elle acquiert le titre de Privatdozent. Elle reste un des membres les plus influents du département de mathématiques de Göttingen jusqu'en 1933 quand on lui retire le droit d’enseigner à cause de son origine juive. 1935 : elle meurt d’un cancer

Slide 11

Wilhelm von Humboldt En franҫais: Guillaume de Humboldt Né à Potsdam le 22 juin 1767, mort à Berlin-Tegel le 8 avril 1835 Philosophe, fonctionnaire d’Etat (diplomate et ministère de l’éducation) Forte renommée en tant que linguiste Contributions importantes à la philosophie du langage et à la pratique de l’éducation Humboldt considère que la culture de soi, la Bildung est plus essentielle que le service de l'État. Reconnu comme l’architecte du système prussien d’éducation Fondateur de l’Université de Berlin portant son nom depuis 1949 ainsi que celui de son frère, Alexander von Humboldt, le naturaliste et géographe

URL: