xenserver_docforum

+2

No comments posted yet

Comments

Slide 1

Virtualisation de serveur, XenServer 13 Juin 2009 Renaud DEVERS (Chavers) Analyste Systèmes, ste Chavers

Slide 2

Agenda KEZAKO ? Ca "ME" sert à quoi ? Pourquoi XenServer ? Salut George ? Question ?

Slide 3

KEZAKO ? Histoire & Principe.....

Slide 4

Voir ce qui n'existe pas. La virtualisation est un ensemble de technologie ou une méthodologie qui vise à partager les ressources d'un ordinateur en de multiples environnements d’éxécution, En appliquant un ou plusieurs des concepts suivants : Partitionnement matériel ou logiciel, Partage de temps, Simulation de machine partielle ou globale, Emulation, Définition.

Slide 5

VM/370 a été l'un des premiers systèmes de virtualisation en informatique, et le premier à être diffusé à l'échelle industrielle. Il fonctionnait sur les ordinateurs IBM 370, bien qu'une version destinée aux universités ait fonctionné sur le modèle 67 sous le nom de Control program (CP). Il permettait d'avoir plusieurs systèmes d'exploitation simultanés sur le même mainframe. Pour éviter les duplications inutiles de code, on pouvait définir des segments de mémoire partagés de façon invisible (en mode de lecture seule, bien sûr) entre deux de ces systèmes ou plus. Encore IBM.

Slide 6

Les différents type de virtualisation de machine La virtualisation insère une couche d'abstraction (VMM) en différents points. Il existe 3 variantes d'architecture pour virtualiser une machine : Virtualisation au niveau matériel (hardware-level virtualization) Virtualisation au niveau du système d’exploitation (operating system-level) Virtualisation au niveau applicatif (high-level language virtual machines) Real Machine : CPU, RAM, I/O… Operating System : Windows, Linux… Application Application Application Computer Architecture

Slide 7

Virtual Machine Virtualisation au niveau matériel : La couche d'abstraction se situe directement au dessus du matériel Le système d’exploitation doit être compatible avec le matériel virtuel présenté par l’hyperviseur. On peut distinguer 2 types de virtualisation : La virtualisation complète La para-virtualisation Citrix (XenSource), VMWare, Microsoft (VirtualPC; VirtualServer, Hyper-V), … Real Machine : CPU, RAM, I/O… Computer Architecture Virtual Machine Monitor Virtual Hardware CPU, RAM, I/O OS App App Virtual Machine Virtual Hardware CPU, RAM, I/O OS App App

Slide 8

Virtualisation au niveau du système d’exploitation: La couche d'abstraction se situe entre le système d'exploitation et les services qu'il héberge. La machine virtuelle exécute des applications écrites pour le système d'exploitation mais dans un environnement contrôlé. Utilise directement les API du système d'exploitation maitre. SWSoft (Virtuozzo), VServers, … Virtual OS Real Machine : CPU, RAM, I/O… Computer Architecture Operating System : Windows, Linux… Virtual OS VMM Virtual Machine Monitor App App App

Slide 9

Virtualisation au niveau applicatif : La couche d'abstraction se situe comme un programme du système d'exploitation. Permet l'éxécution de programme écrit pour cette couche d'abstraction indépendament du système d'exploitation Citrix (Presentation Server), Microsoft (SoftGrid), Java, ... Real Machine : CPU, RAM, I/O… Computer Architecture Operating System : Windows, Linux, … Virtual App VMM App App Virtual App VMM App

Slide 10

Aperçu de la virtualisation Virtualisation complète : Microsoft (VirtualServer), VMWare (ESX, V3i), QEMU Permet l’exécution de multiples systèmes d’exploitation non modifiés Nécessite l’exécution d’un OS dans un OS Para-virtualisation: Xen, Citrix (XenServer), Microsoft (Hyper-V) Permet l’exécution de multiples systèmes d’exploitations supportant la para-virtualisation Performances très proche d’un système natif x86 Virtualisation de système d’exploitation : SWSoft (Virtuozo), Vservers Groupe les processus dans des environnements isolés Nécessite une compatibilité avec l’environnement d’isolation Virtualisation d’application : Java, Citrix (Presentation Server), Microsoft (Application Virtualization) Place les applications dans des containeurs Nécessite un packaging spécifique de l’application

Slide 11

Ca "ME" sert à quoi ? C'est gratuit.... Mais bon.

Slide 12

Quelques idées: Simplifie l'environnement en standardisant l'environnement d'exploitation.

Slide 13

Quelques idées: Simplifie l'environnement en standardisant l'environnement d'exploitation. Maximise l'investissement en utilisant le maximum de la puissance des serveurs.

Slide 14

Quelques idées: Simplifie l'environnement en standardisant l'environnement d'exploitation. Maximise l'investissement en utilisant le maximum de la puissance des serveurs. Diminue le coût d'exploitation en réduisant le nombre de serveurs physiques nécessaires.

Slide 15

Quelques idées: Simplifie l'environnement en standardisant l'environnement d'exploitation. Maximise l'investissement en utilisant le maximum de la puissance des serveurs. Diminue le coût d'exploitation en réduisant le nombre de serveurs physiques nécessaires. Augmente le nombre de serveurs virtuels à gérer, provisioner et sécuriser.

Slide 16

Quelques idées: Simplifie l'environnement en standardisant l'environnement d'exploitation. Maximise l'investissement en utilisant le maximum de la puissance des serveurs. Diminue le coût d'exploitation en réduisant le nombre de serveurs physiques nécessaires. Augmente le nombre de serveurs virtuels à gérer, provisioner et sécuriser. La plus grande partie des coûts d'exploitations proviennent de la gestion de la machine logicielle, non du serveur physique.

Slide 17

Quelques idées: Simplifie l'environnement en standardisant l'environnement d'exploitation. Maximise l'investissement en utilisant le maximum de la puissance des serveurs. Diminue le coût d'exploitation en réduisant le nombre de serveurs physiques nécessaires. Augmente le nombre de serveurs virtuels à gérer, provisioner et sécuriser. La plus grande partie des coûts d'exploitations proviennent de la gestion de la machine logicielle, non du serveur physique. P.R.A

Slide 18

Quelques idées: Simplifie l'environnement en standardisant l'environnement d'exploitation. Maximise l'investissement en utilisant le maximum de la puissance des serveurs. Diminue le coût d'exploitation en réduisant le nombre de serveurs physiques nécessaires. Augmente le nombre de serveurs virtuels à gérer, provisioner et sécuriser. La plus grande partie des coûts d'exploitations proviennent de la gestion de la machine logicielle, non du serveur physique. P.R.A Augmente l'agilité.

Slide 19

Quelques idées: Simplifie l'environnement en standardisant l'environnement d'exploitation. Maximise l'investissement en utilisant le maximum de la puissance des serveurs. Diminue le coût d'exploitation en réduisant le nombre de serveurs physiques nécessaires. Augmente le nombre de serveurs virtuels à gérer, provisioner et sécuriser. La plus grande partie des coûts d'exploitations proviennent de la gestion de la machine logicielle, non du serveur physique. P.R.A Augmente l'agilité. Green IT.

Slide 20

Pourquoi XenServer ? Vmware ESX Microsoft HyperV Sun Virtual Box La baie déborde....

Slide 21

Léger, ¼ de Mo 50.000 lignes de code. Xen est:

Slide 22

Léger, ¼ de Mo 50.000 lignes de code. Compatible, utilisation des drivers linux du Dom0 Xen est:

Slide 23

Léger, ¼ de Mo 50.000 lignes de code. Compatible, utilisation des drivers linux du Dom0 Rapide, accès CPU/MEM directe depuis DomU (bare metal) Xen est:

Slide 24

Léger, ¼ de Mo 50.000 lignes de code. Compatible, utilisation des drivers linux du Dom0 Rapide, accès CPU/MEM directe depuis DomU (bare metal) Open source, code propre, stable Xen est:

Slide 25

Léger, ¼ de Mo 50.000 lignes de code. Compatible, utilisation des drivers linux du Dom0 Rapide, accès CPU/MEM directe depuis DomU (bare metal) Open source, code propre, stable Participation industriel, Citrix, IBM, Intel, HP, Novell, Red Hat et Sun Microsystems Xen est:

Slide 26

Léger, ¼ de Mo 50.000 lignes de code. Compatible, utilisation des drivers linux du Dom0 Rapide, accès CPU/MEM directe depuis DomU (bare metal) Open source, code propre, stable Participation industriel, Citrix, IBM, Intel, HP, Novell, Red Hat et Sun Microsystems Simple, XenConsol Xen est:

Slide 27

Léger, ¼ de Mo 50.000 lignes de code. Compatible, utilisation des drivers linux du Dom0 Rapide, accès CPU/MEM directe depuis DomU (bare metal) Open source, code propre, stable Participation industriel, Citrix, IBM, Intel, HP, Novell, Red Hat et Sun Microsystems Simple, XenConsol Fonctionnel, XenMotion, HA, MultiHome Xen est:

Slide 28

PROVISIONING SAN HARDWARE Communauté Xen(Server)

Slide 29

Salut George ? Et après Y'a quoi...

Slide 30

XenServer 5.5 Code name: George Active Directory, Xencenter & ssh Load balancing, VM & SR pool Snapshots, dans xencenter Baie disque, (HP MSA, HP EVA, EMC Clariion) Ajout d'OS (RHEL 5.3, Debian Lenny, SLES 11)

Slide 31

Après George. Le 18 Mai 2009, Xen 3.4.0 Support de la technologie Hyper-V (Viridian), système de virtualisation de Microsoft Windows 2008 Server, elle même basée sur un hyperviseur Amélioration du support des architectures x86 et ia64 Meilleure gestion de l’énergie dans les domU (fréquence/voltage processeur) et support de la mise en veille dans afin de réduire la consommation des hyperviseurs Le support des périphériques dans les domU est amélioré, meilleure indépendance vis à vis du dom0 Possibilité d’activer/désactiver à chaud CPU et mémoire dans un domU à distance

Slide 32

Questions

Slide 33

by PAUSE !!!

Summary: citrix xenserver

Tags: citrix xenserver

URL:
More by this User
Most Viewed