G 2 chap 4 sur 4 mobilités, flux, et réseaux

+14

No comments posted yet

Comments

Slide 1

Géo, thème 2 Chapitre 4 : mobilités, flux et réseaux de communication dans la mondialisation Intro La mondialisation, associée à la libre circulation des biens et des personnes au sein de l'UE, s’accompagne d’une exigence de mobilité croissante : hommes, marchandises, informations doivent pouvoir se déplacer rapidement. Leurs flux empruntent des réseaux (routes, voies ferrées, canaux, lignes haut débit) et des pôles (ports, aéroports) qui doivent s'adapter pour pouvoir répondre à cette demande. Mais cette adaptation peut poser des problèmes, et ne peut pas concerner tout le territoire de manière homogène  Dans quelle mesure les réseaux témoignent-ils d’une connexion inégale du territoire français à l’Europe et au monde ?

Slide 2

Roissy : plate-forme multimodale et hub mondial (étude de cas) A) Les infrastructures : l’organisation d’une plate-forme multimodale

Slide 3

Document p 180

Slide 4

Le terminal 1, inauguré au début des années 70

Slide 6

Terminal 2F Terminal 2E

Slide 8

Locaux de Federal Express

Slide 9

Un outil aéroportuaire sans cesse perfectionné afin de permettre à Roissy d’être un hub efficace -l’outil aéroportuaire sur une emprise de 32 km², on trouve : pistes et aérogares métro interne pour une communication rapide entre les aérogares zones d’entretien et de fret

Slide 10

-un des premiers hubs mondiaux : sur 6 « plages de rendez-vous » réparties au cours de la journée et visant à diminuer au maximum le temps de correspondance, Air France - KLM assure la liaison entre : vols court et moyen-courriers vols long-courrier Cependant, 50 % du trafic se fait sans correspondance aérienne, essentiellement Paris et sa région

Slide 11

La croissance des infrastructures aéroportuaires a permis d’absorber la croissance du trafic aérien : Roissy a comptabilisé 500 000 mouvements d’avions en 2010 (1er rang européen, 6ème rang mondial). Cette extension est rendue possible par l’importance de l’espace disponible autour de l’aéroport.

Slide 12

2) Les axes qui permettent l’intégration de l’aéroport à son environnement et dont la diversité en fait un pôle multimodal -à l’échelle locale autoroute A1 : liaisons routières avec Paris RER B : Paris centre à 38 minutes -à l’échelle nationale et européenne autoroutes : connexion au réseau autoroutier français et européen TGV : connexion au réseau à grande vitesse (France et Europe)

Slide 15

B) Les effets économiques Roissy, c’est : 60 millions de passagers qui transitent par ses aérogares chaque année 2 millions de tonnes de fret par an  Roissy emploie 80 000 personnes et génère 10 % du PIB de la région Ile de France.

Slide 16

C) Les enjeux pour l’aéroport dans son environnement local et européen Face à la concurrence européenne… les principaux hubs concurrents Londres

Slide 17

2) … le hub doit se moderniser pour continuer à grossir et créer des emplois… aérogare en construction : dynamique d’expansion amélioration de la liaison avec Paris : projet CDG express, pour une liaison en 20 minutes amélioration de la circulation sur l’A1 saturée : projet création d’une voie réservée pour bus et taxis développement du partenariat avec Amsterdam Amsterdam

Slide 18

3) …malgré les conséquences sur l’environnement local zones densément habitées exposées au bruit Face aux nuisances, ADP (exploitant de Roissy) aide les riverains à insonoriser leur maison…

Slide 19

Roissy : plate-forme multimodale et hub mondial Londres Francfort Amsterdam  15 km  Gare TGV

Slide 20

II) La connexion inégale du territoire français à l’Europe et au monde par les réseaux de transport et le numérique

Slide 24

Des réseaux inégalement connectés à l’Europe axes équipés d’autoroute et de lignes ferroviaires classiques et à grande vitesse (LGV) : les plus complets, ils portent la marque de la centralisation parisienne (axe historique PLM), à l’exception de la liaison Rhin-Rhône. Bonne ouverture sur l’Europe du Nord uniquemement autres axes seulement autoroutiers et ferroviaires classiques (très inégaux…): un bon maillage dans l’ensemble mais des problèmes de saturation qui touchent notamment les axes transfrontaliers projets avancés d’amélioration : LGV en construction : une dynamique plus favorable à la zone centrale européenne projets au point mort sur les frontières méditerranéennes

Slide 25

Océan atlantique Mer Méditerranée Manche Espagne Italie Suisse Allemagne Luxembourg Belgique Paris Rouen Toulon Nice Grenoble Lyon Nancy Strasbourg Montpellier Avignon Marseille Toulouse Bordeaux Saint-Etienne Clermont- Ferrand Nantes Tours Rennes Lille Valenciennes Douai

Slide 26

B) Atouts et handicap des pôles du réseau français ports maritimes : une activité en retrait par rapport aux géants du « Northern Range » aéroports : les 2 aéroports parisiens permettent une bonne ouverture, mais tous les autres sont secondaires au niveau européen les villes forment des carrefours souvent saturés, à cause de leur étalement qui occasionne de nombreuses migrations pendulaires (qui ont même recours au TGV à Paris)

Slide 27

Océan atlantique Mer Méditerranée Manche Espagne Italie Suisse Allemagne Luxembourg Belgique Paris Rouen Toulon Nice Grenoble Lyon Nancy Strasbourg Montpellier Avignon Marseille Toulouse Bordeaux Saint-Etienne Clermont- Ferrand Nantes Tours Rennes Lille Valenciennes Douai

Slide 28

C) Des espaces inégalement reliés à l'Europe et au monde les grandes villes sont globalement bien reliées, soit directement, soit en passant par Paris mais sont confrontées à des problèmes de saturation et de nuisances Les grands couloirs sont bien reliés aussi malgré un certain « effet-tunnel » parfois Dans l’ensemble, le reste de la France possède une connexion incomplète : par exemple, le réseau 3G+ concerne en gros la population des pôles urbains…

Slide 29

Océan atlantique Mer Méditerranée Manche Espagne Italie Suisse Allemagne Luxembourg Belgique Paris Rouen Toulon Nice Grenoble Lyon Nancy Strasbourg Montpellier Avignon Marseille Toulouse Bordeaux Saint-Etienne Clermont- Ferrand Nantes Tours Rennes Lille Valenciennes Douai

Slide 31

Conclusion : aucun n’espace n’étant homogène, l’inégale connexion du territoire français par les réseaux de communication à l’Europe et au monde est une évidence. Au cours de ce chapitre et de toute cette partie en général, il y a cette opposition entre une France qui « bougerait », qui serait intégrée efficacement à l’économie mondialisée et une France « à l’écart » qui serait en souffrance. Mais attention, la « France qui bouge » est aussi celle du stress, des nuisances, des logements hors de prix… Un modèle de développement durable passe-t-il forcément par des aéroports toujours plus grands, par cette course frénétique à la croissance que le programme nous vante comme une évidence ?

Slide 33

Vers Lille (200 km) , Londres, Europe rhénane Vers Strasbourg, Lyon (2h TGV), Marseille (3h), Toulouse PARIS, 25 km A 1 (brouillon schéma)

URL:
More by this User
Most Viewed